Artistes

Léa LE BRICOMTE

Oeuvres selectionnées / Selected Works

Biographie / Biography

 

Exposition personnelle 

 

* « FEU ! » centre d’art le Préau. Juin-Juillet 2011. Nancy.

 

Expositions collectives

 

* « Gaude Mihi ; réjouis moi » galerie Pascal Van Hoecke.Novembre 2007. Paris.

* « Watch your step » au WHARF( centre d’art contemporain de Basse-Normandie ). Hérouville Saint-Clair.Octobre-décembre 2007.

* « Gaude Mihi #2 » galerie du HAÏDOUC. Mai-juin 2008. Bourges.

* « Le temps retrouvé » autour du Mail art. Galerie du Grand Hotel.Juillet-août 2008. Cabourg.

* « Parade69 » galerie Dock sud. Avril 2009. Sète.

* « Smoke on the water » Aka Renga/ Redbrick Housse. Juin 2009Yokohama Japon.

* « Bye Bye Polaroid-leic’art » de Gilles Ouaki. Exposition septembre-novembre 2009. Whraf. Centre d’art contemporain de Basse Normandie. Hérouville Saint-Clair.

* « Cure ». Octobre-Novembre 2009. Hôpital Paul Brousse. Villlejuif.

* « ça sent l’sapin ». Décembre 2009. MAM Galerie. Rouen.

* « Pour une poignée d’éros » Janvier-Février 2010. Galerie Jean-François Meyer.Marseille.

* ARTPARIS and guests. Galerie Pascal Von Hoecke. Mars 2010. Grand Palais. Paris.

* « Sexe et Convenances 2 ». Avril-Mai 2010. Galerie Pascal Von Hoecke. Paris.

* « One + One, Art et Rock ». Mai 2010. Galerie Barbatruc. Longvic.

* « Le Grand Paris de L’art Contemporain ».Septembre-Octobre 2010. Abbaye de Maubuisson. .

* « Tout Contre Nature » au Wharf, centre d’art contemporain de Basse Normandie. Février-Mai 2011. Hérouville saint Clair.

* ARTPARIS. Représentée par La Granville Gallery. Mars-Avril 2011. Grand Palais. Paris. Prix

* Science Po pour l’Art contemporain, présentée par Anaid Demir. Mai 2011.

* « What do you see ? » BACC ( Bangkok Art and Culture Center ). Septembre 2011. Thailande.

* « Trucville » Centre d’Art Le Carré. Septembre-Novembre 2011. Château Gontier.

* CHIC ART FAIR. Représentée par la Granville Gallery. Pavillon de la mode et du design. Octobre 2011. Paris.

* « Goth MLF ». Galerie des Vertus. Commissaire Katia Feltrin. Novembre-Décembre 2011.

 

Performances, actions

 

* Concert-performance luisante pour la soirée « Playtime » organisée par le Frac Franche comté, Montagne Froide et la Galerie d’Art Contemporain, novembre 2007. Besançon.

* Performance luisante dans le cadre de la soirée anniversaire des 20 ans du WHARF ( centre d’art contemporain de Basse-Normandie). Décembre 2007. Hérouville Saint-Clair.

* Performance avec Thierry Weyd lors de la soirée « Miniatures Scéniques » Mars 2008. La maison des étudiants. Caen.

* Performances dans le cadre du festival international de performances « Infr’action ». Musée Paul Valéry et sur le marché. Septembre 2008. Sète.

* Performance lors de la soirée « Miniature scénique #2 ». Eglise Saint-Sauveur. Mai 2009. Caen.

* Festival « LIVE » Performances. Octobre 2009. Vancouver. Canada.

*Festival « Art et Rock » Performance avec Fox Magall et Bertrand Kelle. Mai 2010. Dijon

* Festival « FIMA» . Juillet 2010. Montréal. Canada

* Festival « Toi cour, moi jardin ». Le Trdient, scène nationale de Théâtre. Mai 2011. Cherbourg

 

 

Concert-Performances, expositions avec Stone et Charnel ( Joel Hubaut)

 

* Festival internationale de performances « Infr’action ». Musée Internationale desArts Modestes ( MIAM ). Septembre 2007. Sète. 

 

 

* Nuit Blanche en hommage à Raoul Haussman, octobre 2007. Soirée produite par les éditions Al Dante. Limoges.

 

 

* Festival de musique improvisée « Densités ». Octobre 2007. Metz.

* Festival de poésie sonore et de performance, galerie Meyer. Novembre 2007. Marseille

* Festival « Les Cris Poétiques » novembre 2007 au vélo-théâtre. APT.

* Festival d’art numériques et sonores « Accès(s) », école des beaux arts.

* Performance « Tatouage épidémik » orchestré par Joel Hubaut avec Arnaud Pahin

   Mai 2008. Centre d’art L’ONDE. Vélisy.

* Festival l’été des arts 2008 au CRANE. Juillet 2008. Chevigny et Drée.

* Performance pour les 5 ans de la galerie / librairie La Mauvaise Réputation au

   CAPC de Bordeaux.

* Festival d’arts numériques et sonores « Transe Atlantique ». Accès(s). Octobre 2008. Pau

* Performance « Récession » dans le cadre de la soirée « FRACTAL MUSIC ».

   Festival « Poésie nuit ». Mars 2009. CDN. Caen.

* Performance pour l’inauguration de la Kunsthalle de Mulhouse. Mars 2009.

* Festival « Infr’action ». Institut culturel suédois. Mai 2009. Paris.

* Festival d’art numérique DATABAZ. Novembre 2009. Angoulême.

* Festival « Imaginer Maintenant ». Carte blanche à Ososphère. Centre Pompidou.

   Juillet 2010. Metz.

* 25 éme Festival international de théatre de rue. Août 2010. Aurillac

* Festival « Résurgences ». La Plateforme. Novembre 2010. Paris

* Performance au Gambetta, programation de Charlotte Battifol.

   Janvier 2011. Paris

* Exposition collective « Musiques Plastiques ». Galerie du jour, Agnès B.

   Janvier 2011. Paris

* Performance pour la sortie du livre « Tout Public » d’Antoine Boute.

   Galerie le Monte en L’Air. Avril 2011. Paris.

* Festival « One + One 2, art et rock ». Galerie Barnoud. Avril 2011. Dijon

* Festival « Toi cour, moi jardin », scène national du Trident.

   Galerie Point du Jour. Mai 2011.Cherbourg

* Festival « les voix de la méditerrannée ». juillet 2011. Lodève. 

 

 

   Performances, actions avec Alias Black Market ( Marie Aerts, Lei Yang, Marie Laurence Hocrelle et Lucie Mercadal )

 

* Performance dans le cadre de la nuit des musée. Galerie Interface.

   Mai 2008. Dijon.

* Festival « L’été des arts ». Juillet 2008 à l’Olympic café. Paris.

* Performance à radio libertaire. Mars 2009. Paris.

* Manoeuvre « sucré » dans le cadre d’une carte blanche Esther Ferrer /

  Alias Black Market. Festival Bandits-mages. Mai 2009. Bourges.

* Festival « PO2ZIES » La Machinante. Mai 2009. Montreuil.

* Performance. MAM galerie.Décembre 2009. Rouen.

* Festival « Excentricités », école des Beaux Arts. Avril 2010. Besançon.

* Performance au Château de la Roche Guyon dans le cadre du

« Grand Paris de l’Art Contemporain » Juin 2010.

* Performance à Bruxelles. Les ateliers Claus. Décembre 2010.

* Festival « Infr’action ». Institut culturel suédois. Mai 2011. Paris.

 

 

Projections, parutions

 

* Projection de ma vidéo « Dancefloor pour escargots lubrillants »

   au palais de Tokyo dans le cadre de la FI AC cinéma. Octobre 2007.

* Parution de 5 photographies ( une par jours pendant une semaine )

  dans le quotidien gratuit Métro. Commissaire Gilles Ouaki. Novembre 2008.

* Participation au Cd audio (Fractal music) « crunchy crunch ».Production Station Mir. Mars 2009.

* Meurtre à la confiture. Stone & Charnel. Edition « A Tire Larigot » de Coralie Salaun. Mai 2009.

* Catalogue « Carnet de Cure », édition et conception Francine Flandrin.Octobre 2009.

* Interview et extraits de performances, dans le cadre du programme cours Mensomadaire réalisé par Loic Connaski pour canal +. Février 2010.

* Parution de 4 photographies dans la revue « Action poétique » n 200. Juin 2010.

* Catalogue « Le Grand Paris de l’art comtemporain » Septembre 2010.

* Catalogue ARTPARIS 2011.

* Catalogue de l'exposition « Musique Plastique » édition galerie du jour, Agnès b. 2011.

* Catalogue Science Po pour l’art contemporain 2011.

* Monographie éditée à l’occasion de l’exposition FEU !

* Interview publiée dans « Joze Magazine » n° 3. Décembre 2011

 

Diplômes, études

 

* Bac littéraire, lycée Notre Dame. Dijon 2005

* ENBA (école nationale des beaux-arts), Dijon 2005-2007

* DNAP avec félicitations du jury; ESAM, Caen 2008

* DNSEP avec félicitations du jury; ESAM, Caen 2010

* ENSBA Paris ateliers Jean-Luc Vilmouth et Michel François 2010-2012.

 

 

 

Léa Le Bricomte ne ferait sans doute pas de mal à une mouche… mais elle a dans sa besace une armée d’escargots à son service, des plantes carnivores en cas de fringale, des balles de tout calibre, de la vaseline, du miel, des armes à feu, des uniformes et des

galons, des obus, un tapis de menottes, un parachute doré… et autres trésors de guerre.

Probablement capable de fabriquer une bombe dans sa cuisine, c’est pour l’instant, le champ de l’art qu’elle prend pour terrain de ses expériences qui sentent le souffre, la salade verte et la poudre à canon. Parmi les premiers petits soldats de son royaume expérimental, on trouve l’escargot. Cet innoffensif gastéropode, visqueux et invertébré, se glisse avec souplesse dans la plupart de ses performances, photographies, vidéos et installations.La série de sculptures « Snails City » leur offre un lieu de vie proche de la maison-cerveaux et prévoit une multitude d’activités ludiques, mais roulés dans la farine.

A la fois sujet et objet, c’est en colonie qu’ils envahissent les corps nus que Léa Le

Bricomte leur offre en pâture, et ils quadrillent alors ce paysage de leurs secrétions luisantes.

Entre attirance et répulsion, désir et dégôut, Léa Le Bricomte réinvente l’art corporel

des années 70 et l’applique en douceur à l’ère du bio et de l’organique. Les lents

déplacements de l’invertébré sur ces géographies humaines dégage une grande charge érotique. Alors que l’escargot prend des airs de sextoy et que ses sécrétions rappellent les fluides humains, la charge sexuelle se précise avec une vidéo qui fait directement allusion à « L’Origine du Monde » de Courbet : les escargots partent à l’assaut d’un sexe féminin.Comme une vermine qui dévore un cadavre, l’escargot laisse aussi planer l’ombre de la mort sur son passage. Il ingurgite tout ce qu’il rencontre en émettant des sons voraces. Il devient alors un parfait ouvrier pour une série d’affiches monochromes qu’il mite avec talent. Quant à ses excréments monochromes, l’artiste les expose dans des boîtes transparentes comme des trophées. Entre pulsions de mort et instinct de survie, cette petite soeur de Chris Burden et de Gina Pane fait pulser le sang dans nos veines et fait monter l’adrénaline à travers ses oeuvres.Alors que certains craignent le contact avec les plantes carnivores, elle, n’hésite pas à les absorber face caméra avec aplomb. Et puisque la vie prend un nouveau sens quand on lui oppose la mort, une rangée

de balles dorées de différents calibres sont alignées sur une étagère : ils incarnent

la fascination pour le pouvoir mais nous rappellent surtout à nos conditions de mortels.

Entre douceur et violence, Léa Le Bricomte manie sans cesse des objets dont la charge semble aussi érotique que la réputation explosive. Ses obus par exemple, sont remplis de miel : est-ce une allusion aux fluides sexuels ou au fait que les abeilles sont de bons soldats ? Une spirale de menottes en latex, des préservatifs usagés moulés dans du plomb ou des « Balles glissantes » faites à base de vaseline… chaque fois, le désir est le détonateur de cette oeuvre fougueuse.

 

Personal exhibition

 

* "FIRE! "The Art Center Courtyard. June-July 2011. Nancy.

 

Exhibitions

 

* "Gaude Mihi, happy me" gallery Pascal Van Hoecke.Novembre 2007. Paris.

* "Watch your step" in the WHARF (Contemporary Art Centre of Lower Normandy). Hérouville St. Clair.Octobre-December 2007.

* "Gaude Mihi # 2" gallery Haïdouc. May-June 2008. Bourges.

* "Time Regained" around the Mail Art. Grand Gallery Hotel.Juillet-August 2008. Cabourg.

* "Parade69" South Dock gallery. In April 2009. Sète.

* "Smoke on the water" Aka Renga / Redbrick cover. June 2009Yokohama Japan.

* "Bye Bye Polaroid-leic'art" Gilles Ouaki. Exhibition September to November 2009. Whraf. Contemporary Art Center of Lower Normandy. Herouville Saint Clair.

* "Cure". October-November 2009. Paul Brousse Hospital. Villlejuif.

* "I smell the pine." In December 2009. MAM Gallery. Rouen.

* "A Fistful of eros" January-February 2010. Galerie Jean-François Meyer.Marseille.

* ARTPARIS and guests. Galerie Pascal Von Hoecke. In March 2010. Grand Palais. Paris.

* "Sex and 2 covenants." April-May 2010. Galerie Pascal Von Hoecke. Paris.

* "One + One, and Rock Art." In May 2010. Gallery Barbatruc. Longvic.

* "The Greater Paris of Contemporary Art." September-October 2010. Abbey Maubuisson. .

* "All Against Nature" at the Wharf, contemporary arts center in Lower Normandy. February to May 2011. Hérouville St Clair.

* ARTPARIS. Represented by The Gallery Granville. March-April 2011. Grand Palais. Paris. Price

* Science Po for Contemporary Art, presented by Anaid Demir. In May 2011.

* "What do you see? "BACC (Bangkok Art and Culture Center). In September 2011. Thailand.

* "Trucville" The Art Centre Square. September to November 2011. Chateau Gontier.

* CHIC ART FAIR. Represented by the Granville Gallery. Flag of fashion and design. In October 2011. Paris.

* "Goth MLF." Gallery of Virtues. Commissioner Katia Feltrin. November-December 2011.

 

Performance, actions

 

* Concert for the evening performance glossy "Playtime" organized by the FRAC Franche County, Cold Mountain and the Gallery of Contemporary Art, November 2007. Besancon.

* Performance glistening in the evening 20-year anniversary of the WHARF (Contemporary Art Centre of Lower Normandy). In December 2007. Herouville Saint Clair.

* Performance with Thierry Weyde during the evening "Performing Miniatures" in March 2008. Home students. Caen.

* Performance as part of the international festival of performance "Infr'action." Musée Paul Valéry and the market. In September 2008. Sète.

* Performance at the party "stage Thumbnail # 2." Church of the Savior. In May 2009. Caen.

* Festival 'LIVE' performance. In October 2009. Vancouver. Canada.

* Festival "Art and Rock 'Performance with Fox Magalli Bertrand and Kelle. In May 2010. Dijon

* Festival "FIMA". In July 2010. Montreal. Canada

* Festival "Thou yard, my garden." The Trdient, National Theatre stage. In May 2011. Cherbourg

 

 

Concert performances, exhibitions and Charnel with Stone (Joel Hubaut)

 

* International Performance Festival "Infr'action." Modest DesArts International Museum (YUM). In September 2007. Sète.

 

 

* Nuit Blanche in honor of Raoul Haussman, in October 2007. Evening produced by Editions Al Dante. Limoges.

 

 

* Festival of improvised music "density". In October 2007. Metz.

* Festival of sound poetry and performance, Meyer Gallery. In November 2007. Marseilles

* Festival "The Cree Poetic" in November 2007 to the bicycle-theater. APT.

* Festival of art and digital sound "Access (s)," School of Fine Arts.

* Performance "Tattoo Epidemik" orchestrated by Joel Hubaut with Arnaud Pahin

   In May 2008. Art Center-WAVE. Velizy.

* Festival of the Arts summer 2008 to CRANE. In July 2008. Chevigny and Dree.

* Performance for 5 years of the gallery / library to Bad Reputation

   CAPC of Bordeaux.

* Festival of Digital Arts and sound "Trance Atlantic". Access (s). In October 2008. Pau

* Performance "Recession" as part of the evening "FRACTAL MUSIC."

   Festival "Poetry Night". In March 2009. CDN. Caen.

* Performance for the inauguration of the Kunsthalle in Mulhouse. In March 2009.

* Festival "Infr'action." Swedish Cultural Institute. In May 2009. Paris.

* Digital Art Festival DATABAZ. In November 2009. Angoulême.

* Festival "Imagine now." Carte blanche to Ososphère. Centre Pompidou.

   In July 2010. Metz.

* 25 th International Festival of street theater. In August 2010. Aurillac

* Festival "resurgence." The Platform. In November 2010. Paris

* Performance in Gambetta, Charlotte Battifol programing.

   In January 2011. Paris

* Collective exhibition "Visual Music". Gallery of the day, Agnes B.

   In January 2011. Paris

* Performance for the release of the book "All Public" Antoine Boute.

   Monte Gallery in the air. In April 2011. Paris.

* Festival "One + One 2, and art rock." Gallery Barnoud. In April 2011. Dijon

* Festival "Thou yard, my garden," Trident's national scene.

   Gallery Point du Jour. May 2011.Cherbourg

* Festival "Voices of the Mediterranean." in July 2011. Lodève.

 

 

   Performance shares Alias Black Market (Marie Aerts, Lei Yang, Lucie and Marie Laurence Hocrelle Mercadal)

 

* Performance as part of the night of the museum. Interface Gallery.

   In May 2008. Dijon.

* Festival "Summer Arts". July 2008 at the Olympic café. Paris.

* Performance in RL. In March 2009. Paris.

* Manoeuvre "sweet" as part of a carte blanche Esther Ferrer /

  Alias Black Market. Festival Bandits-Mages. In May 2009. Bourges.

* Festival "PO2ZIES" the machine. In May 2009. Montreuil.

* Performance. MAM galerie.Décembre 2009. Rouen.

* Festival "Oddities," School of Fine Arts. In April 2010. Besancon.

* Performance at the Chateau de la Roche Guyon in the

'Grand Paris of Contemporary Art "in June 2010.

* Performance in Brussels. Workshops Claus. In December 2010.

* Festival "Infr'action." Swedish Cultural Institute. In May 2011. Paris.

 

 

Projected releases

 

* Screening of my video "for snails lubrillants Dancefloor"

   the Palais de Tokyo as part of the IF AC cinema. In October 2007.

* Publication of five photographs (one per day for a week)

  in the free daily Metro. Commissioner Gilles Ouaki. In November 2008.

* Participation in the audio CD (Fractal music) "crunchy crunch." Production Station Mir. In March 2009.

* Murder in the jam. Stone & Charnel. Edition "A Tire Larigot" Coralie Salaun. In May 2009.

* Catalog "Book of Cure," editing and design Francine Flandrin.Octobre 2009.

* Interview and performance clips in the program being directed by Loic Mensomadaire Connaski for Canal +. In February 2010.

* Publication of four photographs in the magazine "Action poetic" n 200. In June 2010.

* Catalogue 'Le Grand Paris comtemporary art "in September 2010.

* Catalog ARTPARIS 2011.

* Catalogue of the exhibition "Plastic Music 'edition gallery of the day, Agnes b. 2011.

* Catalogue Science Po for Contemporary Art 2011.

* Monograph published on the occasion of the exhibition FIRE!

* Interview published in "Joze Magazine" 3. December 2011

 

Diplomas, studies

 

* Bac literary, Notre Dame High School. Dijon 2005

* ENBA (National School of Fine Arts), Dijon 2005-2007

* DNAP with honors, ESAM, Caen 2008

* DNSEP cum laude, ESAM, Caen 2010

* Workshops ENSBA Paris Jean-Luc François and Michel Vilmouth 2010-2012.

 

 

 

The Lea Bricomte would probably not hurt a fly ... but it in his wallet an army of snails in his service, carnivorous plants in case of hunger, bullets of all calibers, petroleum jelly, honey, firearms, uniforms and

stripes, shells, a carpet of handcuffs, a golden parachute ... and other treasures of war.

Probably be able to make a bomb in his kitchen is at the moment, the field of art it is taking to field experiences smelling sulfur, green salad and gunpowder. Among the first soldiers of his small kingdom experimentally found the snail. This innoffensif snail, slimy invertebrate, fits smoothly in most of his performances, photographs, videos and sculptures installations.La series of "Snails City" offers them a place to live close to the house and brain provides a multitude of 'recreational activities, but rolled in flour.

Both subject and object, in colonies they invade the naked bodies as the Lea

Bricomte offer them as food, and then criss-cross the landscape of their secretions shiny.

Between attraction and repulsion, desire and disgust, Lea Bricomte reinvents the body art

70 years and applies it gently in the era of bio and organic. The slow

movements of the human geography of these invertebrate off a great erotic charge. While the snail is an air of sex toy and its secretions are reminiscent of the human fluids, the sexual charge is accurate with a video that refers directly to "The Origin of the World" Courbet: snails go in the assault of a sex féminin.Comme vermin that devours a carcass, the snail also casts the shadow of death in its path. It swallows everything in sight by emitting sounds greedy. This makes it a perfect worker for a series of posters that mite with monochromatic talent. As for his excrement monochrome, the artist puts them in transparent boxes as trophies. Between death instincts and survival instinct, the little sister of Chris Burden and Gina Pane is pulsing the blood in our veins and gets the adrenaline pumping through his oeuvres.Alors fear that some contact with carnivorous plants, it, not hesitate to absorb them facing the camera with aplomb. And since life takes on new meaning when he opposes the death row

golden balls of different sizes are lined up on a shelf, they embody

the fascination for power but remind us especially to our terms of fatalities.

Between gentleness and violence, Lea Bricomte The mania ever objects whose erotic charge also seems that the reputation explosive. Its shell, for example, are filled with honey is it an allusion to the sexual fluids or the fact that bees are good soldiers? A spiral of handcuffs latex condoms used cast in lead or "slippery balls" made from Vaseline ... every time, desire is the detonator of this spirited work.