Designers

Les HERITIERS

biographie /biography

Un peu d’histoire ...

 

La naissance de la Maison Les Héritiers est due à la rencontre passionnée de Pierre Dubois et Aimé Cécil. L’un, ancien journaliste est alors directeur d’une agence de Relations Presse, l’autre graphiste de formation, responsable d’un studio de création en design industriel. En commun, ils partagent un amour inconditionnel pour les antiquités en même temps que pour l’art contemporain qu’ils collectionnent et accumulent éclectiquement ! Leur inquiétude vient alors du constat que l’essentiel du marché de la décoration vient de plus en plus des pays d’Asie, sans souci aucun du travail de salariés, dont des enfants, dans les conditions que l’on connait, et que bien évidemment l’antiquité française de demain va se limiter à bien peu de chose. Dans un même temps, ils parcourent la France, une petite idée en tête, pour constater que les manufactures détentrice du meilleur savoir faire, se bornent bien souvent à reproduire ici des faïences du 17 ou 18° siècle, là des meubles en bois de rose ou des fontes de lustres, parfaites reproductions des splendeurs du passé mais marché bien souvent moribond mettant toutes ces entreprises en péril. L’idée est née, ils seront Les Héritiers du savoir faire et des traditions françaises, non pas en exploitant la reproduction mais uniquement le savoir faire à travers leur propres créations contemporaines. La société Les Héritiers est née, en 1993. Ils exposent pour la première fois sur Scènes d’Intérieur. Les commandes sont au rendez-vous, la cible est définie, les artisans sceptiques au départ comprennent vite que leur avenir se fera avec cette jeune Maison d’Edition.

 

 

Des ateliers pour chaque savoir faire ...

 

Pour leur première collection, Pierre et Aimé Cécil travaillent la céramique et le plâtre. Viennent alors vases, cendriers, miroirs et quelques accessoires, qu’ils dessinent eux même ou font appels à de jeunes créateurs d’alors comme Jean Boggio ou Silvia Corrette. Au fur et à mesure des années, les collections se développent, Pierre et Aimé Cécil décident, pour une meilleure cohérence de la ligne, de reprendre l’ensemble de la création et lancent bien vite une gamme luminaires, puis c’est au tour du mobilier, des senteurs, du siège ... un univers de la maison signé Les Héritiers est mis en place au fil des années. De deux ateliers sous traitants, c’est aujourd’hui 15 ateliers, dont 10 quotidiennement, qui travaillent pour Les Héritiers. Chacun a été choisi pour sa qualité, son savoir faire et la possibilité de répondre aux commandes dans des délais raisonnables et respectés. Plâtre, céramique, bois, tapisserie, bougie, fonte de métaux ... Pierre et Aimé Cécil savent que pour bien développer une matière, il est important de savoir la maîtriser, aussi ils n’hésitent pas à s’installer plusieurs jours dans chaque nouvel atelier afin de connaître les techniques et les possibilités de développement.

 

 

Aux 4 coins du monde ...

 

Dès le premier salon arrivent les premières commandes en provenance de l’étranger. Le style plaît, le gage d’une fabrication française achève de séduire, Les Héritiers se développent sans bruit, avec discrétion et douceur. Ce métier est bien souvent fait de stars, ils sont le contraire, sur leurs stands, chaque client est reçu comme chez eux, avec simplicité et gentillesse, sans compte tenir de son pouvoir d’achat ou de son style. La démarche plaît, les clients deviennent amis, parlent et sont certainement les meilleurs développeurs de la marque qui affiche aujourd’hui plus de 500 points de vente à travers le monde. Peu de pays résistent à ces petits envahisseurs qui gardent la tête froide, bien conscients que rien n’est jamais gagné et que la réussite et la pérennité de la marque doit se construire à chaque instant tant dans la création que dans le service proposé aux clients. En 2007, Les Héritiers réalisaient 78 % de leur chiffre d’affaire à l’export.

 

 

Un passé revisité ...

 

“La création existe mais notre mémoire est notre meilleure bibliothèque d’image. C’est notre meilleure aide à la création !” expliquent Pierre et Aimé Cécil. Pour les deux associés, c’est au détour d’un musée, au cours d’un voyage ou tout simplement dans la rue de tous les jours que s’emmagasinent des images qui un jour deviendront source d’inspiration. Nous aimons ainsi revisiter le passé, la cambrure d’un pied Louis XV peut inconsciemment donner le point de départ d’une ligne de mobilier contemporain. Un jour nous avons imaginé de dessiner des vases couverts de têtes d’animaux ... les vases canopes égyptiens n’étaient certainement pas si loin... Pour Pierre et Aimé Cécil, le mot créateur est trop souvent vulgarisé. Ils préfèrent parler de stylisme, sentir et devancer les tendances, imaginer les colorisations de demain, les ambiances et les styles de vie.

 


Des créations sous licence ...

 

En 1996, une rencontre va énormément influencer le destin de la jeune société. Le groupe Roche Bobois sélectionne quelques modèles pour les présenter à son congrès de concessionnaires. La mini collection séduit, une nouvelle sélection sera donc présentée 6 mois plus tard. La collaboration se développe vite, Pierre et Aimé Cécil aiment cet esprit de famille qui marque la Maison Roche Bobois, en face le discours est au diapason ... François Roche alors désireux de lancer une collection d’accessoires exclusifs leur propose l’idée ... l’affaire est très vite entendue, en 1997, Les Héritiers créent leur première collection Just For Roche Bobois. Aujourd’hui la collaboration ne cesse de se développer plaçant Les Héritiers premier fournisseur d’accessoires du groupe.

 

 

En parallèle ils dessinent pour cette Maison, devenue complice, différentes lignes de mobilier sous licence de fabrication, dont récemment la collection Hortense pour les Provinciales.

 

Cette année, ils signent pour Roche Bobois, coté mobilier, la ligne Eugénie : une collection sur le thème de la Restauration française, revisitée et épurée dans une version classique chic contemporain. Le mobilier se joue en brun très sombre ou en gris. Les canapés eux se déclinent comme de grandes alcoves au confort extrème, tapissés de velours et humorisés de gros et doux coussins d’astrakan ou de velours incrustés d’argent.

 

Dessiner pour les autres est aussi un axe de développement que Pierre et Aimé Cécil ne souhaitent pas négliger. Différentes sociétés font appels à eux ... Dans le domaine industriel ils dessinent des flacons de parfums pour le groupe Yves Rocher par exemple, mais c’est dans celui de la décoration qu’ils aiment travailler. Des tapis voient le jour pour la société Lessage puis pour Toulemonde Bochart, des luminaires pour Fondica ou Kotska, des bougies pour Point à la Ligne, récemment une gamme textile pour la société Grain de Couleur... Un projet passionnant est en cours ...

 

 

Les chantiers ...

 

Particuliers et hôteliers font aujourd’hui appel aux Héritiers pour réaliser des chantiers de décoration. Des appartements sont ainsi rénovés en France comme depuis quelques année aux USA, à Miami, où Les Héritiers développent une notoriété discrète mais fidélisée. Coté hôtellerie, ils ont pour exemple signé la partie lounge et salle à manger du Relais Château de Marc Meurin à Busnes dans le Nord ou le lobby de l’hôtel Lake View au Caire. Cette année, ils viennent d’être récompensés pour la réalisation du nouvel hôtel 5* de Courchevel 1850 : Le Strato élue Hotel Design monde 2011 par le magazine Hotel & Lodge. Enfin, ils collaborent aussi avec de nombreux décorateurs français et internationaux sur des chantiers, imaginant ici les luminaires, là les accessoires ou canapés. Un marché sur lequel ils souhaitent pouvoir évoluer mais le temps passe trop vite sur une journée de 24 heures déjà tellement remplie ! ...

 

Des projets ...

 

Plein la tête heureusement ... avec certainement l’ouverture d’un show-room sur Paris mais pas demain : Pierre a déjà repris l’avion pour présenter leur nouvelle collection à Londres alors que Aimé file sur Saint-Tropez proposer le projet de décoration d’une merveilleuse maison tout en faisant un détour par un nouvel atelier au savoir faire incroyable, dont ils viennent d’entendre parler ...

 

D’autres rendez-vous avec nos deux complices pour 2012 ? La décoration d’une maison à Shangaï, une à Ramatuel, le concept d’une chaine de clubs sportifs en région parisienne, une brasserie à Grenoble et un nouvel hôtel en perspective sur l’Afrique du Nord ...

 


A little history ...

 

The Birth of Heirs House is due to the passionate encounter of Pierre Dubois and Aimé Cecil. A former journalist was director of a PR agency and one graphic designer, responsible for a design studio in industrial design. In common, they share an unconditional love for antiques along for contemporary art they collect and accumulate eclectic! Their concern stems from the observation that while most of the decoration market comes more and more Asian countries, without regard to any work of employees, including children, under the conditions that we know, and that many Obviously the French antique of tomorrow will be limited to very little. At the same time, they travel in France, an idea in mind, only to find that the holder manufactures the best expertise, often merely to reproduce the ceramics of 17 or 18 century, there furniture in rosewood or fonts chandeliers, perfect reproductions of the splendors of the past but often moribund market putting all these businesses at risk. The idea was born, they will be The Inheritors of expertise and French traditions, not by the reproduction operator but only the know-how through their own contemporary creations. The company's Heirs was born in 1993. They set out for the first time on interior scenes. The orders are to rendezvous, the target is defined, artisans initially skeptical quickly understood that their future will be with this young Publishing House.

 

 

Workshops for each knowledge ...

 

For their first collection, and Pierre Aimé Cecil working in ceramic and plaster. Then come the vases, ashtrays, mirrors and a few accessories, they draw themselves or make calls to young designers like Jean Boggio and then Silvia Corrette. As the years the collections grow, and Pierre Aimé Cecil decided, for better consistency of the line to take over the whole of creation and launch very soon a range lights, then it is the turn of furniture, scents, seat ... a world of home signed Heirs is established over the years. Of two sub contractors, is now 15 workshops, including 10 daily, working for Heirs. Each was chosen for its quality, expertise and the ability to fill orders in a timely and respected. Plaster, ceramic, wood, tapestries, candles, metal casting ... Peter and Cecil Beloved know that to develop a well field, it is important to know the master, as they do not hesitate to settle several days in each workshop to learn about new techniques and development opportunities.

 

 

The 4 corners of the world ...

 

From the first show the first orders come from abroad. Style like the pledge of a French manufacturing ends to seduce, Heirs develop silently, with discretion and gentleness. This job is often made of stars, they are not, on their stands, each client is received at home, with simplicity and kindness, without plans to hold its purchasing power or style. The approach pleases customers become friends, talking and developers are certainly the best of the brand now boasts over 500 outlets worldwide. Few countries have resisted these small invaders who keep a cool head, knowing that nothing is gained and that success and longevity of the brand must be built at every moment both in the creation in the service offered to customers . In 2007, The Heirs realized 78% of their turnover from exports.

 

  

A past revisited ...

 

"The creation exists but our memory is our best image library. This is our best help in the creation! "Explains Pierre Aimé and Cecil. For both partners, this is the turning of a museum during a trip or just down the street everyday that will store images that one day will become a source of inspiration. We love and revisit the past, the arch of a foot Louis XV may unwittingly give the starting point of a line of contemporary furniture. One day we imagined drawing vases covered with animal heads ... Egyptian canopic jars were certainly not so far away ... For Peter and Cecil Beloved, creative word is too often vulgarized. They prefer to talk about styling, feel and ahead of trends, imagine the colorization of tomorrow, environments and lifestyles.

 

 

Creations licensed ...

 

In 1996, a meeting will greatly influence the fate of the young company. Roche Bobois The group selects a few models to present to Congress its dealers. The mini collection seduces, a new selection will be made six months later. Collaboration is developing quickly, and Pierre Aimé like Cecil family spirit that marks the Roche Bobois House, opposite the speech is in tune ... François Roche then interested in starting a collection of exclusive offers them the idea ... the case is heard quickly, in 1997, The Heirs create their first collection Just for Roche Bobois. Today the collaboration continues to develop placing Heirs leading supplier of accessories group.

 

 

In parallel they draw to this House, become complicit, different lines of furniture manufacturing under license, including the recent collection for Provincial Hortense.

 

This year, they sign for Roche Bobois furniture side, the line Eugenie: a collection on the theme of the French Restoration, revisited and refined in a contemporary chic classic version. The furniture is played in very dark brown or gray. The sofas are available as these large alcoves in extreme comfort, upholstered in velvet and humorisés large, soft cushions astrakhan and velvet inlaid with silver.

 

Draw for others is also a key feature of Peter and Cecil Beloved unwilling neglect. Different companies make calls to them ... In industry they designed perfume bottles for the Yves Rocher Group, for example, but it is in the decoration work they love. Rugs are created to society and to Lessage Toulemonde Bochart, lighting or for Fondica Kotska, candles for Point to Line, recently a textile range for the company Grain of Color ... An exciting project is underway ...

 

 

Sites ...

 

Individuals and hoteliers are now calling for heirs to carry design projects. Apartments are renovated and in France in recent years in the United States, in Miami, where Heirs develop a discreet but loyal reputation. Side inn, for example they have signed the lounge area and dining room of the Chateau of Marc Meurin Busnes in the North or the lobby of the Lake View hotel in Cairo. This year they have been rewarded for achieving the new 5 * hotel in Courchevel 1850: The elected Strato Hotel Design magazine's 2011 World Hotel & Lodge. Finally, they also collaborate with many French and international designers on construction sites, imagining the lights here, there or accessories sofas. A market in which they wish to evolve but time passes too quickly over a 24 hour day already so full! ...

 


Projects ...

 

Fortunately ... head full certainly with the opening of a showroom in Paris but not tomorrow: Peter has already taken the plane to present their new collection in London while Aimé file on St. Tropez offer the decorating project a wonderful home while by making a detour to a new workshop to know how incredible they come to hear about ...

 

Other appointments with our two accomplices in 2012? The decoration of a house in Shanghai, one in Ramatuel, the concept of a chain of sports clubs in the Paris region, a brewery in Grenoble and a new hotel in perspective in North Africa ...